Pourquoi la Révolution française et la Révolution soviétique ont dévié de leur trajectoire ?

Je certifie que c'est la première grande révolution dans l'histoire de l'humanité, ces derniers siècles, qui a pu respecter ses grandes lignes et son orientation pendant si longtemps. C'est un fait sans précédent. A la fin du XVIII siècle, seulement une quinzaine d'années après la révolution française, cette révolution contre l'oppression s'est transformée en une grande oppression en France ! Le peuple français s'était soulevé contre l'injustice avec « la grande Révolution Française », avait combattu la monarchie et la royauté, mais à peine une quinzaine d'années plus tard, un roi plus cruel et plus fort que celui de la dynastie des Bourbons- qu'ils avaient renversé- a pris le pouvoir et a mis en place une véritable dictature. Ensuite la France a connu un demi-siècle ou plus, de déséquilibre total. L'un volait à l'autre et les gens se bagarraient entre eux, des dynasties et des rois différents s'installaient sur le trône semant la terreur et créant une détresse totale dans le peuple. C'est la révolution que l'on connaît sous le nom de « grande Révolution française ».

La Révolution soviétique, elle, a dévié avant quinze ans. La Révolution de toutes les couches sociales est devenue une dictature avec Staline, qui a duré des années et dont ont hérité ses descendants. Les gens n'avaient pas la moindre liberté dans des domaines importants de leur vie privée, dans ce vaste pays. C'était la même chose dans les domaines sociaux, politiques et gouvernementaux. Voilà le sort des révolutions dans le monde. Les petites révolutions ont connu le même destin. Si quelqu'un est passionné par l'histoire et en fait l'étude, il découvrira plein de choses bizarres.

La première révolution qui a commencé avec le peuple et a continué avec lui, qui n'a pas changé de slogans ni d'orientation, et qui n'a pas modifié ses objectifs, est celle de l'Iran. Elle a commencé au nom de Dieu, avec le peuple, et pour la justice et la liberté, et continue aujourd'hui. Les mêmes slogans subsistent et ce sera le cas dans l'avenir, incha-Allah.
7 février 2005
 

Révolution française a été un mouvement populaire qui a remporté la victoire, mais cette victoire n'a pas été sauvegardée

Nous avons parlé de la Révolution française qui a été un mouvement populaire et a remporté la victoire. Mais cette victoire n'a pas été sauvegardée. La Révolution française a eu lieu en 1789. En 1800, c'est-à-dire 11 ans après, une autre monarchie a été rétablie en France. Napoléon est arrivé au pouvoir comme s'il n'y avait pas eu de révolution. Après la mort de Napoléon, les membres de la même famille royale des Bourbons qui avait été supprimés par la Révolution française, sont revenus au pouvoir. Pendant de nombreuses années, le droit de gouverner a été transmis d'une monarchie à l'autre. 
Le peuple de France a fait la révolution mais n'a pas réussi à la défendre. C'est un point très important. Grâce à la foi religieuse, grâce à l'islam et grâce à la présence continue du Coran dans le cœur de notre peuple, nous avons réussi à sauvegarder notre Révolution. 
C'est cela qui assure la survie des mouvements, leur maintien et leur victoire. C'est ce qui doit se produire. 
20 février 2011
 

 

Le rôle des éléments intérieurs et extérieurs, dans l'étude des dangers qui menacent la Révolution

Dans l'étude des dangers qui menacent la Révolution, à la fois des éléments intérieurs
et extérieurs. Il existe deux extrêmes que j'essaie toujours d'éviter et d'éloigner de l'esprit du peuple. Cela consiste à mettre en valeur l'élément extérieur en oubliant l'élément intérieur ou l'inverse. Il y a des personnes aujourd'hui, qui sont victimes de ces extrêmes alors que les deux dangers existent vraiment. Si l'on regarde attentivement, on s'apercevra que l'élément extérieur qui est l'hostilité des ennemis de la Révolution, se manifeste en fait, des deux côtés.

Il est vrai qu'à l'époque de la Révolution française, aucune puissance n'existait qui veuille l'affronter, ou un système de communications qui la mette en danger, cela commença après les conquêtes de Napoléon à qui la Grande Bretagne et d'autres pays tinrent tête. Les banquiers anglais, les aristocrates français ou allemands, les grands propriétaires étaient opposés à la révolution mais il n'existait pas un véritable pouvoir, organisé et concerté, capable de programmer un combat politique, militaire ou psychologique contre elle.

Par contre avec la Révolution d'octobre, le nombre des ennemis de la Russie a diminué ! Car cette dernière avait aussi des ennemis traditionnels. Elle avait participé à la première guerre mondiale, contre l'Allemagne qui était son ennemi numéro un. A l'époque de la Révolution, la guerre s'est éteinte, contrairement à ce qui s'est passé au moment de notre Révolution où la guerre imposée a commencé aussitôt après la victoire ! La Russie s'est retirée provisoirement des combats internationaux, laissant seul le front des alliés qui s'opposait aux Allemands. Autrement dit, elle abandonna le front de l'Est et encaissa des coups difficiles. Cela dura presque un an avant que la Russie ne s'engage de nouveau dans la guerre vers la fin, pour profiter des bénéfices ! On peut donc dire qu'à cette époque non plus, la Russie n'avait pas beaucoup d'ennemis.

Ce qui est important c'est que les ennemis de la Révolution soviétique, politiques ou économiques, s'opposaient à son contenu. Les ennemis de notre Révolution qui avaient subi des dommages au niveau politique, comme ceux qui exerçaient une influence en Iran, ou au niveau économique, comme ceux qui exploitaient le pays, à l'intérieur comme à l'extérieur, tous ces gens se sont opposés à notre Révolution, sans oublier les gens qui s'opposaient à la religion à cause de leurs objectifs à long terme, de leurs idées et de leurs théories. C'est pourquoi l'URSS a été aussi hostile à notre Révolution que les USA ! Du moins, c'est ce qui s'est passé pendant la guerre alors que l'URSS ne jouissait pas, avant la révolution, d'une présence en Iran.

Au contraire, l'URSS aurait du être contente de voir partir son rival et les installations d'espionnage américaines à ses frontières. L'URSS aurait dû être reconnaissante et coopérer avec nous, or ils ne l'ont pas fait ! Pourquoi ? Parce qu'ils avaient souffert de la religion. La création d'un état religieux à ses frontières, représentait autant de dangers pour l'Union soviétique que pour les compagnies américaines et leurs conseillers !

Nous avions deux sortes d'ennemis à l'intérieur. Les principaux opposants à la Révolution soviétique, étaient les investisseurs et les grands propriétaires, mais une poignée d'intellectuels qui n'avaient pas gagné grand-chose dans le régime précédent, se mirent du coté du régime qui réussit intelligemment à les attirer. Les intellectuels insatisfaits, rejoignent ce nouveau régime et coururent à son aide, en écrivant des livres pour le défendre ! Ces livres existent encore aujourd'hui. Les intellectuels, les romanciers, les poètes, les musiciens ont tous coopéré avec le nouveau régime !

Cela n'était pas le cas en Iran où il y avait des opposants qui, avec la révolution, ne craignaient rien au niveau matériel, mais étaient contre un Etat religieux, car ils étaient contre la religion, et qui organisèrent l'opposition à la Révolution ! C'est une des questions et des réalités qu'il faut remarquer. Leur problème était que la Révolution propageaient la religion et dirigeait le peuple vers la spiritualité, alors que eux, sous l'influence de la culture occidentale ou de différentes idéologies, ils ne croyaient pas en religion. De même, il existait des états qui n'avaient aucune motivation coloniale et qui ne pouvaient pas en avoir d'ailleurs, qui se sont opposés à la République islamique pour des raisons politiques ou idéologiques, ou parce qu'ils étaient contre la religion ! Il existait donc une immense coalition contre notre pays, qui existe encore !
6 avril 1999
 

Dans la Révolution française , la question de la rationalité n'était même pas discutée 

Cependant, je dirais que la Révolution française n'a connu que quelques intellectuels qui ont défendu cette idée. Dans la réalité, la question de la rationalité n'était même pas discutée et la seule chose qui comptait était la liberté, surtout la liberté du joug de la monarchie et du gouvernement autocratique qui dominaient depuis plusieurs siècles tous les aspects de la vie du peuple de la France, avec le règne des Bourbons. Ce n'était pas seulement le problème de la cour car chaque aristocrate français était un prince. Ce que vous avez entendu au sujet de la Bastille et des prisonniers de la Bastille, ne se limitait pas à cette époque. La Bastille existait sans doute depuis plusieurs siècles. C'était une situation chaotique. Des intellectuels comme Voltaire, Rousseau et Montesquieu qui étaient témoins de ces conditions et étaient capables de réfléchir, sont arrivés à certaines conclusions et ont fait certaines critiques. Leurs idées et leurs commentaires ont été complètement ignorés dans la société française où l'action a eu lieu. Notez qu'il n'y a aucune référence aux idées de Montesquieu et de Voltaire dans les discours enflammés de Mirabeau et d'autres révolutionnaires. Ce qu'ils dénonçaient était la corruption du gouvernement, son caractère dictatorial et d'autres choses semblables. Telle est la réalité de la Révolution française.
En un sens, la Révolution française a été une révolution manquée. Seulement 11 ou 12 ans après cette révolution, un empire puissant a été créé par Napoléon, une monarchie absolue pire que celle de son prédécesseur Louis XVI qui avait été décapité pendant la révolution. Pour la cérémonie de couronnement, ils ont invité le pape pour mettre la couronne sur la tête de Napoléon qui ne l'a pas laissé faire. Il a pris la couronne des mains du pape et s'est couronné lui-même. Bien sûr, ce sont des questions secondaires.

En revanche, il serait bon que nous faisions attention au fait que l'Imam Khomeiny n'a pas laissé de tels évènements tragiques se produire dans notre révolution même à une plus petite échelle, sous une forme ou une autre. C'est ce leader et ce chef charismatique qui n'a pas laissé de telles choses arriver dans notre Révolution, sans lui, vous pouvez être sûrs que des événements similaires seraient arrivés. Dans la période de 12 ans entre la Révolution française et l'avènement de Napoléon, trois groupes différents sont arrivé au pouvoir. Chaque nouveau groupe a massacré et anéanti le groupe précédent et à son tour, a été massacré par le groupe suivant au pouvoir. Les gens vivaient dans les pires conditions et dans un chaos total. Ce sont les réalités de la Révolution française. Sous de nombreux aspects, cela fut aussi le cas dans la Révolution russe de 1917. La Révolution russe ressemblait à la Révolution française mais les conditions étaient différentes et différents facteurs ont guidé et contrôlé les gens. Il serait utile que ces choses soient prises en considération. Malheureusement, je constate que les associations avec lesquelles je suis en contact, des associations historiques, universitaires et autres, ne prêtent pas assez d'attention aux contenus de ces révolutions.
Bien sûr, comme vous le savez, plusieurs révolutions ont eu lieu en France. La Révolution française est celle qui a eu lieu à la fin du 18ème siècle. Après une quarantaine d'années, il y a eu une autre révolution et environ 200 ans plus tard, une révolution communiste. La première révolution communiste dans l'Histoire a éclaté en France avec la Commune.

Plusieurs facteurs ont motivé ce mouvement intellectuel. La Renaissance a été le premier facteur. La Renaissance n'était pas un événement imprévu. De nombreux événements ont eu lieu au cours des deux premiers siècles de la Renaissance. L'un de ces événements a été la révolution industrielle et l'autre, la Révolution française. Ces événements ont mis en avant l'idée de la liberté qui a été largement abordée par un grand nombre de philosophes qui ont fait des recherches et écrit des milliers d'articles et de livres sur ce sujet. Dans tous les pays occidentaux, des centaines de livres ont été écrits sur la liberté et plus tard, la même chose s'est produite en Amérique.

14 Novembre 2012

 

Quelles sont les racines de la déviation des révolution

J'ai étudié attentivement les évolutions qui ont eu lieu au cours des deux ou trois derniers siècles qui sont de grandes évolutions mais je n'ai pas trouvé un seul cas similaire à celui de la Révolution islamique. Je vous conseille d'étudier l'Histoire de cette époque peut-être en trouverez-vous un. Je n'ai trouvé aucune révolution qui ait débuté d'une manière particulière et ait suivi le même chemin, les mêmes objectifs, les mêmes idéaux et les mêmes positions aux étapes ultérieures. Soit elles n'ont pas continué comme la Révolution russe, soit elles ont continué mais avec un décalage temporel considérable et de nombreuses épreuves, comme la Révolution française ou le mouvement qui a conduit à l'indépendance de l'Amérique, qui pourrait ne pas être considéré comme une révolution. Les objectifs initiaux ont été atteints d'une façon ou d'une autre, mais avec beaucoup d'efforts et sur un grand espace de temps. Par exemple, la "Grande" Révolution française a été appelée ainsi parce qu'après cette révolution, deux ou trois autres révolutions ont également eu lieu en France au cours des 50 et 60 années suivantes. La première révolution étant la plus importante et la plus significative en 1789 contre la monarchie française, comme cela s'est passé en Iran. Bien sûr, la famille royale qui régnait la France à cette époque, était beaucoup plus enracinée et plus puissante que la pathétique famille des Pahlavis en Iran. Les Bourbons avaient gouverné la France pendant plusieurs centaines d'années et il y avait eu parmi eux, des dirigeants très puissants. La Révolution française s'est donc produite en 1789. 
La Révolution française fut une révolution populaire où les gens ont joué un grand rôle comme dans notre Révolution. Les dirigeants étaient issus du peuple, avaient de nouvelles idées et voulaient créer une société démocratique. Bien sûr, ce mouvement n'avait rien d'idéologique, ils voulaient un gouvernement populaire et démocratique. Trois ou quatre ans après la révolution en 1789, le groupe qui avait fait la révolution a été écarté par un groupe plus extrémiste. Certains de ces révolutionnaires ont même été exécutés et le groupe extrémiste a pris le pouvoir pendant quatre ou cinq ans. Puis le peuple a réagi et les a écartés du pouvoir à cause de leur radicalisme et la façon dont ils traitaient les gens. Certains d'entre eux ont été exécutés et un troisième groupe est arrivé au pouvoir. 
C'est-à-dire qu'en moins de douze ans, trois groupes différents sont montés au pouvoir éliminant à chaque fois, les membres du groupe précédent. Pendant les onze premières années, de célèbres personnalités politiques de différents groupes révolutionnaires ont été exécutées. Plus tard, le chaos qui résultait de ces événements qui est d'ailleurs évident dans un tel pays, a mis le peuple à bout. À la fin, un groupe de trois membres a été formé dont Napoléon qui était un jeune officier célèbre pour ses conquêtes en Egypte, qui parvint à dominer les deux autres membres du groupe, devint roi puis empereur. Ce pays qui avait fait tant d'efforts pour éliminer un roi, avait exécuté le roi Louis XVI et sa femme, était redevenu une monarchie avec Napoléon en tête du pouvoir. Bien sûr, Napoléon était une figure militaire active et puissante et a fait beaucoup de choses pour la France. Il a eu aussi certaines réalisations non-militaires mais pour la plupart, ses actions étaient de nature militaire. Il a annexé à la France plusieurs pays européens dont l'Italie, l'Espagne et la Suisse. Bien sûr, après la chute de Napoléon, ces pays ont retrouvé leur indépendance. Ces conquêtes n'étaient que provisoires. Mais nous voyons qu'un pays qui a souffert toutes ces pertes pour la victoire de cette révolution et l'établissement d'un gouvernement populaire, s'est facilement transformé en un pays monarchique. Après l'exil de Napoléon et sa mort vers 1815, la monarchie est restée le mode de gouvernement en France pendant environ 50 ans. Bien sûr, il y a eu des évènements très difficiles et très amers. Si vous lisez les romans du 19ème siècle français, les livres de Victor Hugo, de Balzac et d'autres romanciers, vous ressentirez clairement ces bouleversements, ces difficultés et l'amertume du peuple de France, à cette époque. 
Plus tard vers 1860, une autre révolution a eu lieu et Napoléon III qui était un parent de Napoléon Bonaparte a été écarté du pouvoir. Un gouvernement républicain s'est installé au pouvoir. Les républiques ont aussi changé. Il y a eu la Première République, la Deuxième République, la Troisième République et ainsi de suite jusqu'à ce que le pays devienne ce qu'il est aujourd'hui et sa démocratie à la française. La Révolution française a dû faire face à toutes ces difficultés. C'est-à-dire qu'après son émergence, elle n'a pas eu la capacité et la force de s'implanter dans le pays ni d'établir ses bases pour continuer son parcours. Cela a été presque le cas de tous les mouvements dans le monde, ces 100 ou 200 dernières années. 
Les mêmes