28/06/2021
Tout en soutenant le groupe terroriste de l’OMK, leur accordant même des tribunes jusque dans leur Assemblée Nationale, le gouvernement français et certains gouvernements occidentaux prétendent aussi défendre les droits de l'homme. Une telle effronterie de la part de ces gouvernements européens est vraiment étonnante et extraordinaire. Imam Khamenei, 28 juin 2021
28/06/2021
Lors d'une réunion avec des membres du pouvoir judiciaire à l'occasion de l'anniversaire de l'assassinat du chef du pouvoir judiciaire de l'époque, Shahid Beheshti, et de 72 de ses collègues, perpétré par des terroristes de l’OMK, L’Ayatollah Khamenei a fait remarquer : « les terroristes de l’OMK ont commis un crime odieux en assassinant Shahid Beheshti et 72 autres, et ont même avoué eux-mêmes ce meurtre, mais aujourd'hui ils vivent et se déplacent librement dans les pays européens soi-disant défenseurs des droits de l'homme, dont la France, qui soutiennent le groupuscule terroriste de l’OMK, et leur accordent même des tribunes jusque dans leur Assemblée Nationale ».
28/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 28 juin 2021 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, à l'occasion de la Semaine du pouvoir judiciaire et de l'assassinat du chef du pouvoir judiciaire le 28 juin 1981, le martyr Beheshti et 72 autres responsables iraniens, attentat perpétré par des terroristes de l’OMK,
25/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 25 juin 2021 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, après avoir reçu la première dose de vaccin iranien contre la maladie covid-19.
25/06/2021
Je suis très reconnaissant à tous ceux qui ont essayé et déployé leurs connaissances, expériences et efforts scientifiques et pratiques pour procurer au pays cette grande et prestigieuse possibilité, à savoir le vaccin contre la Covid-19. Imam Khamenei 25 juin 2021
25/06/2021
L'Ayatollah Khamenei a reçu la première dose du vaccin iranien contre la Covid-19 fabriqué grâce à la détermination des jeunes scientifiques iraniens ! 25 juin 2021
25/06/2021
Le Guide suprême de la Révolution a reçu la première dose du vaccin iranien contre la Covid-19 dans la matinée du vendredi, 25 juin 2021.
25/06/2021
Le QG exécutif des ordres de l’Imam Khomeiny (Setad Ejraï Farman Imam) a été parmi les premiers organes à utiliser toutes ses capacités pour fabriquer le vaccin iranien depuis le tout début de la pandémie de Corona. Dans une lettre adressée le 15 juin 2021 au Guide suprême de la Révolution islamique, Dr Mohammad Mokhber a informé Son Eminence que ce projet s'était avéré fructueux et qu'ils avaient pu obtenir la licence d'utilisation d'urgence du vaccin auprès du ministère de la Santé. Sur cette grande réalisation, KHAMENEI.IR a réalisé une interview avec monsieur le Dr Mokhber, président du QG exécutif des ordres de l’Imam Khomeiny.
24/06/2021
Dr. Marandi* : L'Ayatollah Khamenei avait 2 conditions pour sa vaccination contre la Covid-19. 1. Sa vaccination ne doit pas être faite hors critères.  2. Il n'utilise qu'un vaccin iranien contre la Covid-19. *Directeur de l'Académie Iranienne des sciences médicales
Annonce du Directeur de l'Académie Iranienne des sciences médicales

Le Guide suprême de la Révolution sera vacciné contre la Covid-19 dans les prochains jours

23/06/2021
Dr Alireza Marandi, Directeur de l'Académie des sciences médicales de la République islamique d'Iran, dans une interview avec KHAMENEI.IR, a informé de la première injection du vaccin iranien contre la Covid-19 au Guide suprême dans les prochains jours.
19/06/2021
  Aucune plainte sur les difficultés pécuniaires, aucune menace causée par le Covid-19, aucune propagande pour décourager le peuple ni aucune des quelques irrégularités dans le processus de vote dans certaines heures du jour des élections, n'ont pu vaincre la volonté du peuple iranien. Imam Khamenei, 19 juin 2021
19/06/2021
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, a salué la participation « prodigieuse » des Iraniens à l'élection présidentielle de 2021, affirmant que le « grand vainqueur » des élections d’hier, était le peuple lui-même, dont la volonté n'a été vaincue ni par la pandémie ni par la propagande des médias mercenaires ennemis ni par les tentatives de découragement des malveillants.
18/06/2021
Les déclarations de l’Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, dans sa brève interview tôt ce matin, 18 juin 2021, avec le journaliste de la Radio-Télévision nationale, après avoir remis ses bulletins de vote dans les urnes, pour la 13ème élection présidentielle, la 6ème élection des Conseils municipaux, la 5ème élection de mi-mandat de l'Assemblée d'experts et la 11ème élection de mi-mandat de l’Assemblée consultative islamique
18/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral d'un discours télévisé prononcé le 16 juin 2021 par l’Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, au seuil de la 13ème élection présidentielle iranienne.
18/06/2021
Aucun moyen de pouvoir n'est aussi puissant pour le pays que la présence du peuple. Nous possédons des moyens militaires, politiques et économiques, sources de pouvoir et d’augmentation d’autorité pour le pays, mais aucune d'entre elles n'est aussi puissante que la présence du peuple ; La présence du peuple rend puissant le système de la République islamique au vrai sens du terme. Imam Khamenei, 16 juin 2021
18/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral des déclarations de l’Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, dans sa brève interview tôt ce matin, 18 juin 2021, avec le journaliste de la Radio-Télévision nationale, après avoir remis ses bulletins de vote dans les urnes, pour la 13ème élection présidentielle, la 6ème élection des Conseils municipaux, la 5ème élection de mi-mandat de l'Assemblée d'experts et la 11ème élection de mi-mandat de l’Assemblée consultative islamique.
18/06/2021
Si nous voulons éliminer ou réduire les pressions des ennemis - qu'il s'agisse de pressions économiques telles que des sanctions et autres - le moyen en est d'augmenter la présence du peuple dans le pays et d’afficher le soutien populaire devant les yeux des ennemis. Imam Khamenei, 16 juin 2021  
18/06/2021
Tout acte de votre part qui déplaît à l'ennemi est une œuvre bonne auprès de Dieu. Vous voyez que les ennemis de la religion, les ennemis de l'Islam et les ennemis de l'Iran sont fortement opposés à vos élections. Par conséquent, organiser des élections est une œuvre bonne. Que tous ceux qui cherchent à faire un acte pieux, « ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres » (Coran, 103 :3), sachent que participer aux élections est une œuvre bonne de leur part.  Imam Khamenei, 16 juin 2021
18/06/2021
Certes, pour une période donnée, le sort du pays dans tous les domaines, y compris l'économie, la culture, la sécurité, la santé, etc., dépend de la manière dont vous, le peuple iranien, allez agir ; Cela signifie que vous, par votre présence et avec votre propre vote, déterminerez réellement le sort du pays dans toutes les questions majeures. Imam Khamenei, 16 juin 2021  
18/06/2021
Même un seul vote est important. Personne ne peut dire qu’un vote de ma part ne changera rien, au contraire, même un vote est significatif, et ce sont ces votes individuels qui composent - les uns à côté des autres – les millions de votes de la nation. Imam Khamenei, 18 juin 2021
18/06/2021
L'imam Khamenei a voté lors de la 13e élection présidentielle, 6e élection des Conseils municipaux, 5e élection de mi-mandat de l'Assemblée d'experts et  11e élections de mi-mandat de l’Assemblée consultative islamique tôt ce matin, le 18 juin 2021. Après avoir mis ses bulletins de vote dans les urnes, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Aujourd'hui, le peuple est l’acteur et le pionnier principal de la scène. En se rendant aux urnes et en votant, ils déterminent en fait la destinée générale et fondamentale du pays pour les années à venir ».
16/06/2021
Cela fait plusieurs mois maintenant que les médias américains et anglais s'acharnent pour réduire la participation aux urnes. Mais l'expérience a prouvé que les gens agissent contre ce que recherche l'ennemi. Ce sera le cas cette fois aussi, si Dieu le veut. Imam Khamenei, 16 juin 2021
16/06/2021
À l’approche de l’élection présidentielle du 18 juin, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’Ayatollah Khamenei, s’est adressé à la nation iranienne dans un discours télévisé en directe. Ce qui suit est un extrait de son discours.
16/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé par visioconférence le 11 mai 2021, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, à un groupe d'étudiants et de personnalités universitaires. Avant les déclarations de l'imam Khamenei, des étudiants ont pris la parole pour exprimer leurs points de vue sur les affaires courantes du pays.
14/06/2021
De toute évidence, les ennemis sont opposés à nos élections. Cela a été le cas dès le début et au cours de ces nombreuses années. Bien sûr, à l’époque de l'imam (Que Dieu lui accorde le paradis) - en d'autres termes, dans les années 1980 - la forme de l'administration, la combinaison d'un président et d'un premier ministre, ne permettaient pas à ces inimitiés de se manifester, mais quand la loi a changé et que le président est devenu le chef de l'administration responsable des tâches exécutives, au moment des élections, l'ennemi a toujours cherché à dissuader le peuple de participer à ces élections « truquées et manipulées » et pour d’autres prétextes du même genre. Leur propagande a pour objectif que les gens ne participent pas aux élections. Ensuite, quand les gens ont participé et organisé des élections enthousiastes, ils disent : « Il est évident qu'elles ont été conçues à l’avance, et qui sortira des urnes ». Cela a toujours existé et ce n'est pas seulement le cas aujourd'hui. Ils ont toujours déclaré les mêmes choses à propos des différents candidats. Une fois qu'une personne a été élue - que ce soit celle qu'ils supposaient qu’elle gagnerait ou une autre - ils ont dit : « À quoi cela sert-il ? Le président n'a aucun pouvoir ». C’était la politique de propagande de l’ennemi, au cours de ces années, et elle se poursuit aujourd’hui. Imam Khamenei, 27 mai 2021  
14/06/2021
De nombreuses révolutions du monde, dont la Révolution française, ont eu un début passionnant mais une fin venimeuse ! La Révolution française, menée initialement contre la monarchie, fut marquée près de 15 ans après sa naissance par une monarchie fortement tyrannique, celle de Napoléon Bonaparte ; Mais en ce qui concerne la Révolution islamique, non seulement elle ne s’est pas arrêtée, mais elle est devenue plus puissante de jour en jour.   Imam Khamenei, 4 juin 2021
12/06/2021
Ce qui suit est le texte intégral d'un discours télévisé prononcé le 4 juin 2021 par l'Ayatollah Khamenei, chef suprême de la révolution islamique, à l'occasion du 32ème anniversaire de la disparition de l'imam Khomeiny (Miséricorde de Dieu soit sur lui).
09/06/2021
Notre cher peuple doit savoir que les élections ont lieu en une seule journée, mais que leurs effets restent pendant de nombreuses années. Imam Khamenei, 27 mai 2021